2 épingles et une bague royalistes, or, argent, émail, restauration de 1815.

Rare ensemble de bijoux historiques, commémorant la restauration et comprenant une bague et deux épingles reliées par une chainette. La bague est en or. L’anneau « fil » est soudé de chaque côté du chaton ovale sur lequel est représenté, en or repoussé, le profil du roi Louis XVIII, entouré de la devise : Vive le Roi, peinte sur fond d’émail bleu « roi ». L’anneau porte un poinçon de recense de 1819.

Les épingles sont reliées par une petite chaine. Elles sont en or. L’une porte une fleur de lys en argent, entourée (en or sur fond d’émail bleu) des dates marquantes de la Restauration (en deux temps) de Louis XVIII à la fin de l’époque impériale : 12 avril et 3 mai 1814 – 19 mars et 8 juillet 1815. L’autre épingle porte le portrait en or du roi Louis XVIII, entouré de la devise (en or sur fond d’émail bleu) : Fidélité – Dévouement. Le même motif de deux palmettes encadrant une fleur se retrouve à la fois sur la bague et sur cette épingle. Ces bijoux très rares appartenaient sans doute à un royaliste convaincu qui a sans doute accompagné le roi lors de son exil à Gand durant les Cent Jours.

France, 1815 - 1819.

Bague :
Dimensions du chaton : 9 x 8 mms
Poids : 0.8 grs
Taille de doigt : 61

Epingles :
Diamètre des motifs : 11 mms
Hauteur : 55 mms
Poids : 2,8 grs

Prix du lot : 1500 euros