Parure de bal en or, citrines et émail polychrome, d'époque Charles X.

Ravissante parure de bal en or (18k) dans son écrin d’origine, comprenant un collier et une paire de pendants d'oreille (on parle dans ce cas de « demi-parure »). Le collier est orné au centre (qui fait également office de fermoir) d’une très belle citrine du Brésil, facettée et sertie dans un entourage en grainetis rehaussé de fleurettes émaillées rouge et vert. Le collier lui-même montre un fantastique travail d'or tricoté. Ce type de travail est rarissime car il demande une habilité technique exceptionnelle et un temps d’exécution énorme. Les pendants d’oreilles en pendeloques sont également ornés de citrines facettées et d’émail rouge et vert.

Il est extrêmement difficile de trouver des bijoux de cette époque d’une telle qualité et dans un aussi parfait état de conservation, surtout pour l’or tricoté. L’effet porté est également ravissant. Ces parures étaient traditionnellement offertes aux jeunes filles de l’aristocratie, soit à l’occasion de leur présentation dans le monde, soit à l’occasion de leurs fiançailles. L'ensemble, de qualité exceptionnelle pour cette époque, est demeuré dans un remarquable état de fraîcheur. Ce style est typique de l’époque Restauration, entre 1820 et 1830. La parure porte un poinçon d'or de fabrication française (tête de bélier), pour la période 1819-1838.

Travail parisien, vers 1825.

Collier : longueur : 43 cms ; largeur : 16 mms - 41,1 grs
Fermoir citrine : 38 x 34 mms
Boucles d'oreille : 40 mms de haut – 7,4 grs
Écrin : 18,4 x 11,2 cms
Prix : 9500 euros