Bague Art Nouveau or, citrine et émaux d’Eugène Feuillâtre.

Exceptionnelle bague Art Nouveau, en or, le chaton rond (diamètre 13 mms) est orné au centre d’une citrine Madère taillée en brillant, entourée de petits diamants taillés en rose et de 4 papillons de nuit aux ailes ornées d’émaux translucides sur paillons.
Travail du célèbre maître bijoutier Eugène Feuillâtre (1870 – 1916).
France, vers 1900.

Eugène Feuillâtre, spécialiste des émaux sur paillons dont il s’était fait une spécialité, a travaillé jusqu’en 1898 comme maître d’atelier pour René Lalique, avant de se mettre à son compte, tout en continuant à travailler pour Lalique. Son œuvre est rare et précieuse. Il est mort en 1916, en combattant pour son pays.

Cette bague « aux papillons de nuit » est un de ses modèles fétiches. Il en a réalisé plusieurs variantes, tantôt avec citrine, tantôt avec topaze, tantôt avec opale, tantôt avec galerie, tantôt sans, sans compter les variantes dans les formes des papillons. Il signait rarement, sans doute par modestie. Cette bague est non signée, bien que caractéristique. Sur les 3 autres modèles connus, un seul est signé. L’utilisation ici d’une citrine Madère d’une couleur très chaude, n’est pas sans évoquer la couleur de certaines pleines lunes d’automne. Le choix des paillons polychromes placés sous les émaux translucides confère un grand raffinement au modèle proposé ici.

Ref : Henri Vever, La Bijouterie Française au XIXe siècle, t.3, Paris, 1908 / The Belle Epoque of french jewellery, 1850-1910, London, 1990 / Alastair Duncan, The Paris Salons, 1895-1914, Jewellery, 1994 / Dictionnaire international du bijou, Paris, 1998, p.225

RESERVEE