Bague médiévale en or. Anneau à devise du 15e siècle.

Charmant petit anneau en or, de section plate, portant une inscription sentimentale gravée sur chaque face. La face extérieure porte une devise amoureuse gravée en écriture gothique et dont les mots sont séparés par de petites fleurs qui furent sans doute remplies d’émail à l’origine. Elle se lit (difficilement pour qui n’est pas paléographe) : « je – vous – eme – bien ». La face interne est gravée d’un rébus amoureux, également en caractères gothiques : « de bon (cœur) » (le « cœur » étant figuré par un petit cœur gravé et sans doute, lui aussi, rempli d’émail (rouge ?) à l’origine.
Ce type d’anneau servait aux « accordailles », puis, béni par un prêtre, pouvait servir ensuite d’alliance.

La particularité de cet exemple réside dans sa datation très précoce, l’intérêt de son inscription et son origine française. En effet, la plupart des exemples connus sont plus tardifs (17e – 18e siècles généralement) et anglais (ces anneaux anglais à devise sont appelés : « posy rings »). Exemple parfait de l’amour courtois au Moyen Âge, dans l’esprit de la fameuse tapisserie du Louvre : « l’offrande du cœur »

Bon état, avec usure d’usage et léger froissement du métal sur une section.

France, Limousin, 15e siècle

Taille du doigt : 48
Largeur de l’anneau : 4 mms
Poids : 1.3 grs
Provenance : ancienne collection Emile Dantony, maire de Limoges en 1910.