Camée 19e siècle en onyx, "Madone", signé de Guiseppe GIROMETTI.

Magnifique et grand camée néo-Renaissance, en agate onyx, à deux couches (blanc sur fond noir), relief modelé, représentant un profil de la Vierge à droite, la tête voilée, le visage baissé, les yeux mi-clos. Ce type s’inspire d’un modèle de la Renaissance italienne. Les détails sont très finement sculptés, les carnation sont traitées en amati et les tissus sont polis. le traitement du drapé est très raffiné et l’artiste a réussi à donner une expression de grande douceur à ce profil de Vierge d’une grande sensibilité.
Monté en broche avec une magnifique monture en or, soulignée d’un filet d’émail bleu et rehaussée de perles fines.
Parfait état.
Italie, Rome, vers 1840

Dimensions : 45 x 39 (entourage) et 33 x 28 mms (pour le camée)
Poids : 22.6 grs
Prix : 5500 euros

Guiseppe Girometti (Rome, 1780 – 1851) est, avec Cerbara, un des plus talentueux et des plus célèbres sculpteurs de camées de la première moitié du 19e siècle. Elève du sculpteur Vincenzo Pacetti, il passa ensuite à la glyptique dont il devint un maître renommé. Elu en 1812 à L’Accademia di San Luca de Rome, il travailla pour Napoléon et la famille impériale française, ainsi que pour le pape Pie VII et ses successeurs. Ses oeuvres sont présentes dans les plus grands musées (dont le cabinet des Médailles de la Bibliothèque Nationale) et les plus célèbres collections privées.