Camée romain en onyx. Méduse.

Camée circulaire en onyx, figure blanche sur fond sombre, gravé en haut-relief d’une tête de Méduse vue de trois-quarts. Ce type de talisman était appelé « gorgonéion ».

Visage expressif, coiffure ailée, mèches évoquant latérales les serpents, du type « beau et pathétique » dit « Medusa Rondanini ».

Le sujet de la gorgone Méduse, dont la tête tranchée fut offerte par Persée à Athéna qui en orna le plastron de sa cuirasse pour pétrifier ses ennemis, fut très utilisé durant l’Antiquité romaine comme talisman pour se prémunir du mauvais sort. Il figure sous forme de mosaïque à l’entrée de certaines villas romaines qu’il protège contre le mauvais œil.

Ce camée de grande taille, en bon état de conservation (seul le nez présente un éclat visible), présente une exceptionnelle finesse des détails, allié à grande sensibilité qui en font, sans conteste, un des plus beaux exemples connus de ce sujet classique des camées romains.

Bon état, avec choc au nez.
Diamètre : 24 mms (environ).

Art romain du 2e siècle de notre ère.

Comparanda :
John Boardman, Engraved gems. The Ionides Collection, London, 1968. ref. 73.
Martin Henig, The Content Cameos, Oxford, 1990. Ref. 156-164
Jeffrey Spier, Ancient Gems and finger rings. Catalogue of the collections of the J. Paul Getty Museum, 1992. ref. 446-448 (bibliography)