Intaille romaine en cornaline, Aphrodite et Erotes.

Magnifique intaille en cornaline rouge, de forme ovale (10 x 8 x 2 mms). Le recto est gravé d’une rare scène représentant la déesse Aphrodite, presque nue, les cuisses drapées dans son chiton, appuyée contre une colonne dans une attitude décontractée. La déesse semble arbitrer la lutte entre deux Erotes, ses enfants (sans doute Eros et Antéros), au-dessus desquels elle tend une palme. Elle tient également un bâton, peut-être la férule de l’arbitre. Un arbre stylisé les ombrage de ses branches, pour évoquer une scène d’extérieur. En outre, une inscription en caractères latins figure sous la ligne de sol. On peut lire : FAUSTU, sans doute pour FAUSTULUS, qui est peut-être le nom du commanditaire de l’intaille.
La finesse des détails et l’équilibre de la composition évoquent les meilleurs artisans, d’influence héllenistique, présents à Romme à l’époque d’Auguste, le premier empereur romain.
Il ne fait aucun doute que cette superbe intaille, en parfait état de conservation, appartenait à un esthète.

Art romain, 50 avant – 50 après JC.